• La génèse (1)

     

     

     (Extraits du grand livre des sages)

     

    Au tout début, le monde était peuplé par une seule race, ils s’étaient donné le nom d’Hyndiliens car, ils avaient appelé leur monde ‘‘Hyndil’’ ce qui pourrait ce traduire à quelque chose près par ‘’Eden’’.
    Ils étaient heureux, et la nature leur donnait tous ce dont ils avaient besoin. Ils vivaient de cueillette, de culture, de pèche et d’élevage. La terre était généreuse et l’eau était claire et abondante. Ils vivaient en harmonie parfaite avec la nature, et en acceptaient les contraintes. Ils aimaient observer le ciel et la course des étoiles.
    C’est ainsi qu’un jour ; au court d’un immense hiver qui ensommeillait Hyndil. Ils virent un point de plus dans le ciel, Une étoile qui approchait très lentement de leur monde. Un point rouge qui grossissait dans le ciel. Dans leur grande ignorance, ils crurent voir un signe bénéfique.
    Mais ils se trompaient, Au bout de quelques années, l’étoile était si proche, qu’elle semblait être un deuxième soleil. Un soleil avec une lueur rouge, un soleil sanglant, un soleil de mort. L’étoile était si proche d’Hyndil qu’elle détruisit les récoltes, assécha les cours d’eau et tua la quasi totalité des vivants. Elle resta deux années dans le ciel d’Hyndil qu’elle traversa en trainant derrière elle une longue crinière rouge. Puis elle disparue lentement, comme elle était venue, abandonnant un monde désolé et totalement appauvri.
    Il ne restait plus qu’une poignée d’Hyndiliens. Mais ceux qui survécurent étaient forts et courageux. Ils reconstruisirent tous ce qui avait été détruit par Ragüelnoth l’étoile d’apocalypse.
    Et la nature, encore plus forte, repris ses droits.
    Des pluies diluviennes succédèrent à la période brûlante. La pluie regonfla les ruisseaux, puis les rivières. L’herbe reverdit à nouveaux. Et les graines les plus profondément enfouis et qui de ce fait avaient été épargnées, s’épanouirent enfin.
    Mais...
    Il fallut beaucoup, beaucoup de temps pour reconstruire tous ce qui avait été détruit. Les vivres manquaient et les cœurs éprouvés avaient changés.
    Alors, le peuple se scinda.
    Nombre d’entre eux quittèrent la terre où ils étaient nés.
    Plusieurs groupes se formèrent, et ils partirent dans des directions différentes découvrir le vaste monde.

     

                                                                                                                                La génèse 2 >>

    .

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :