•   

      

    Ils choisirent des lieux différents pour établir leurs nouvelles demeures.
    Un groupe de pêcheurs s’installa le long d’une grande rivière poissonneuse et limpide appelée Onédia. 

    Leurs descendants biens des générations plus tard prirent le nom d’Ondins.


    Un autre groupe partit plus à l’Est vers les montagnes de Faal, on les appelait ‘‘les cueilleurs de pierres’’. Et ils travaillèrent dur dans les montagnes, les creusant pour y trouver des pierres précieuses et des métaux nobles. Ils échangèrent les pierres avec les autres peuples contre ce qui leurs manquait, et avec les métaux, ils fabriquèrent toutes sortes de choses, allant du soc de charrues aux armes lourdes. 
    Et ils prirent le nom de Ninxt


    Le troisième groupe contourna le désert de l’Ouest et choisi de s’installer sur les terres fertiles aux pieds des volcans de Sorgh.
    C'est ainsi qu'Ils prirent le nom de Sorghâls.


    Un quatrième groupe s’arrêta dans l’immense forêt Elfia dont les légendes racontaient qu’elle regorgeait de magie et de créatures étranges voire dangereuses. 
    Les légendes disaient aussi que ceux qui comprendraient les secrets de la forêt auraient les secrets de divination et de longévité. Mais bien peu voulurent y rester, car la forêt disait-on était maudite et disait on, elle punirait ceux qui oseraient la profaner. L’inconnu effrayait les Hyndiliens, mais ceux qui étaient avides de connaissance et de puissance choisirent de rester dans la forêt
    Et devinrent ceux qu'on appela les Elfes.


    Continuant plus loin, tout au nord, le cinquième groupe d’Hyndiliens, rencontra la plus horrible des créatures : Une Rachnée géante. Une monstrueuse araignée Ils auraient du rebrousser chemin, mais ils voulaient s’installer sur les hauts plateaux verdoyants de la montagne de Zôôl pour y établir des alpages. Les écrits anciens qui décrivaient comment ils vaincurent


    la monstrueuse Rachnée furent détruits, mais on sait que le nom de Rachnamaëolgauss (ceux qui ont vaincu les Rachnées) leurs fut donné en hommage à leur grand courage.
    Puis de générations en générations ce nom devint Norgauss, puis Morgauss.

     

     

     

    Enfin, le sixième et dernier groupe parti loin très loin au Nord et à l’Ouest.C’était un groupe d’hommes et de femmes à l’âme combattante.

    Mais ils avaient avant tout l’esprit protecteur car ils avaient le cœur noble. Ils craignaient fort que la séparation de leur peuple fasse naître la haine dans les cœurs. Aussi choisirent-ils de devenir les défenseurs des futurs peuples opprimés tout en espérant très fort qu’ils se trompaient.

    Mais l’avenir leur donna raison.

    Ils arrivèrent devant une barrière de vent violent, une barrière infranchissable, un souffle qui semblait mû par une grande puissance magique.

    Puis ils disparurent, tous, sans exception.

    C'est alors qu'ils devinrent Les Drakens.

    On les crût perdu pendant très très longtemps.

    Mais leur peuple était bien vivant.

    La barrière des vents s’ouvrit pour les laissé passer.

    Puis elle se referma derrière eux, les empêchant de ressortir.

     

    Mais ils trouvèrent en ce lieu où ils étaient prisonniers….

    Un incroyable allié

     La génèse 3 >>


    votre commentaire
  •  

     

     

    Puis Ragüelnoth revint encore et encore.

    Et chaque peuple apprit comment vivre lors de ses visites

    Et ils reconstruisirent encore et encore.

    Mais l’étoile d’apocalypse réapparaissait dans le ciel.

     

     

     

     

    Puis, Au fil du temps, Aux fils des mil et des mil ans
    ils oublièrent tous sans exception l’origine de leurs naissances,
    Ils oublièrent qu’ils étaient du même peuple,
    Du même sang, et de la même terre.
    Ils ignorèrent les écrits anciens.
    Et cela fut leur plus grande erreur.
    Et cette erreur leur fut fatale.

     

    ... extrait du livre sacré des drakens >>

    .


    votre commentaire
  •  

     

      

    Et les races se haïront ;
    les frères s’ignoreront,

    de la convoitise jaillira la haine
    de la haine jaillira la honte
    et de la honte jaillira l’amour.

    De la haine jaillira la haine,
    les enfants pleureront sur le sein de leurs mères défuntes

    Ragüelnoth sera la mère des monstres issus de la haine.

    Langues coupées yeux crevés mains tranchées.
    Meurent les chiens, meurent les Hynds, crève le bétail
    Pleurent les loups

    Enfant sacré mère des Drakens
    et de la race éteinte des ancêtres

    ton avènement viendra
    et une nouvelle erre brillera.

     

    Voici ce qui est, ce qui fût,
    ce qui reste de la science de nos ancêtres

     

    Ce qui reste des écrits prophétiques des Drakens

    Maudit soit celui qui les profane.

     

    Le jour viendra où les races seront réunies en une,

    Alors ce jour-là sera celui de....

     

    L'ENFANT D'ALLIANCE

     

      mémoires d'un Draken >>

         


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique